Mais du coup, comment DICE gagne de l’argent?

Aucun des fondateurs de DICE ne travaillait de près ou de loin dans le secteur de la billetterie avant de se lancer dans cette belle aventure. Ils ont commencé par soulever des questions évidentes telles que : « Pourquoi est-ce si compliqué d’acheter des billets ? », « Pourquoi le prix final est complètement différent de ce qu’on nous avait annoncé au départ ? » ou encore « Qu’est-ce que veut bien vouloir signifier cette fichue valeur nominale ? ». 

Lorsque tu achètes un t-shirt par exemple, tu vois le prix, sors ta carte et basta ! Il n’y a jamais de mauvaise surprise ou de supplément ajouté furtivement sur le ticket de caisse. Avec DICE, c’est pareil, le prix que tu vois au début c’est aussi le prix que tu règles à la fin.

Inclus dans ce prix, nous facturons une petite commission à certains organisateurs (généralement autour des 5% mais cela peut varier). Cela est compris dans le prix que tu vois. Il y a également de nombreux évènements qui ne sont pas concernés et sur lesquels nous ne chargeons absolument rien. 

Les prix des billets sur la Liste d’Attente sont, quant à eux, un peu plus élevés. Quand un spectacle affiche complet sur DICE, nous augmentons le prix initial afin d’en créer un nouveau pour la Liste d’Attente. Cette marge est plafonnée à 25% du prix original (si un billet coûtait à la base 20€, il sera maintenant à 25€) mais elle est bien souvent moindre. 

Ce revenu est directement partagé entre l’artiste et l’organisateur de l’événement. Pour nous, il nous permet d’améliorer et d’assurer la maintenance de la technologie garantissant que nos billets ne puissent être revendus nulle part ailleurs. Grâce à cela, nous veillons à ce que les fans obtiennent leurs billets pour les shows à guichets fermés à faible coûts. 

Nous avons effectué cette opération des dizaines de milliers de fois et les retours des fans que nous avons reçus ont été unanimement positifs. 

Mais attends une minute... en fait vous êtes juste une réplique de Viagogo ? Alors là, pas du tout. Nous sommes là pour anéantir Viagog, Stubhub et tous ces autres revendeurs déloyaux qui se font de l’argent sur le dos des fans en se ruant pour acheter des billets en masse et les revendre à des prix absolument scandaleux.

Nous pensons que les fans ne devraient pas être autorisés à revendre leurs billets plus cher que le prix d’achat, mais que d’un autre côté, ils devraient aussi avoir le droit à un remboursement s’ils ne peuvent pas se rendre au concert. A l’heure actuelle, nous sommes mesure de le faire pour les spectacles affichant complets uniquement. Néanmoins nous espérons pouvoir mettre un place un service de remboursement pour tous les évènements, une fois que nous aurons collecté suffisamment de données. Celles-ci sont très importantes pour que nous soyons certains que les artistes ne perdent pas d’argent. 

Les sites de billetterie tels que Viagogo ou Stubhub ne sont nullement impliqués dans la croissance de l’industrie musicale et sont, au contraire, néfastes à son évolution. Ce sont des réseaux financiers dont l’unique but est de gonfler le prix des billets afin de se remplir les poches. Nous voulons garantir aux marchés créatifs des investisseurs dotés de bonnes intentions, mais surtout, nous voulons nous assurer que les fans payent des prix raisonnables pour assister à des évènements inoubliables.